Réduction des besoins de financement : les composantes du problème

Les informations générales figurant dans ce dossier sont fournies à titre indicatif. Elles ne sauraient constituer un quelconque conseil professionnel. Contactez-nous pour profiter de notre offre de services « Réduction des besoins de financement » et approfondir les questions qui vous intéressent.

Les composantes du problème

A chaque échéance importante, voire chaque matin, les chefs d’entreprise se demandent comment ils pourraient améliorer leur trésorerie et réduire le recours à des financements à court terme dont le coût est toujours important. Cette préoccupation augmente dans les périodes de progression des taux d’intérêts.

Une trésorerie adéquate s’obtient naturellement en mettant à la disposition de l’entreprise suffisamment de capitaux permanents sous forme de capital social, réserves ou comptes courants d’associés. Elle s’obtient également en veillant à financer les investissements par des emprunts échelonnés sur une période adéquate. Mais tout ceci s’optimise par des moyens simples. Quel chef d’entreprise, quel actionnaire ne souhaite t il pas limiter ses apports en capitaux permanents ?

Pour cela il est nécessaire d’optimiser sa gestion journalière en mettant en place des processus adaptés. Ils vont permettre de réduire les besoins de l’entreprise en fonds de roulement et peuvent générer une trésorerie complémentaire très importante.

Lire le chapitre suivant